3 choses à savoir pour réussir ses broderies machine

Ça y est, vous avez acheté votre machine à broder et vous voulez en profiter pleinement. Pour cela, il y a quelques règles à respecter, notamment dans le choix des entoilages (ou stabilisateurs), des fils et fils de canette, et des motifs. On passe tout en revue dans cet article.

Avant la mise en route de votre machine, comme vous le feriez pour une recette de cuisine, réunissez le matériel dont vous aurez besoin. Outre un cadre adapté (on y reviendra dans un prochain article), vous devrez choisir un ou plusieurs motifs, les fils adaptés au tissu et au type de broderie que vous souhaitez obtenir, et le stabilisateur approprié.

Des jolis motifs de broderie correctement numérisés

Toutes les machines à broder sont livrées avec de nombreux motifs préinstallés, ainsi que plusieurs polices de caractères. Mais comme dans tout loisir, très vite, vous aurez envie de nouveautés, de quelque chose spécialement adapté à votre envie du moment. C’est le moment d’enrichir votre bibliothèque de motifs et d’en acheter de nouveaux. Tout d’abord, vérifiez que le motif qui vous plait est compatible avec la marque de votre machine à broder. Pour cela il faut connaître l’extension des fichiers lus par votre brodeuse : .exp pour Bernina, .pes pour Brother, .jef pour Janome et .hus .vp3 et .vip pour Husqvarna et Pfaff. Le catalogue Husqvarna regorge de jolis modèles que nous vendons tous à l’unité. Si la qualité des motifs proposés par les marques de machine à broder n’est plus à démontrer, faites très attention lorsque vous téléchargez des motifs gratuits. N’hésitez pas à les tester sur une chute de tissu la plus proche possible de celui que vous allez broder avant d’en gâcher un beau. S’ils ont mal été numérisés, le résultat obtenu ne sera pas joli et le motif ne sera pas net.

Les stabilisateurs ou entoilages

Au préalable, posez-vous la question de l’entoilage à privilégier pour le tissu et les fils que vous avez choisis. À l’inverse de la couture où l’on assemble deux épaisseurs ensemble, la broderie se travaille sur une seule couche de tissu. Il faut donc compenser cette différence avec un entoilage. On comprend mieux son action si on utilise l’autre mot : stabilisateur. Il va en effet stabiliser votre tissu pour vous permettre de broder correctement. Deux marques se partagent principalement ce marché : Madeira (spécialiste du fil de broderie) et Vlieseline bien connue des couturières pour sa large gamme. Il existe trois types de stabilisateurs :

• Les non-tissés à arracher

• Les non-tissés hydrosolubles (qui vont donc se dissoudre dans l’eau)

• Les non-tissés à découper

stabilisateur broderie machine la maison de la couture grenoble

Le conseil de Cécile

Si vous devez n’en acheter que deux, choisissez le non-tissé à arracher et le non-tissé hydrosoluble. Ils sont vendus en rouleau de 10 mètres et vous les trouverez à la boutique et sur notre site internet. Sachez que si votre tissu est foncé il existe un stabilisateur noir.

Des fils adaptés à la broderie machine

Contrairement à la couture où il s’agit d’assembler deux épaisseurs de tissu, en broderie on travaille sur une seule couche de tissu. Sauf si vous voulez faire une broderie réversible, il est préférable de ne pas utiliser le même fil sur le dessus et sur le dessous (c’est-à-dire sur votre canette). Dans cette dernière il faut absolument utiliser un fil spécial broderie. Il est beaucoup plus fin et n’apparaîtra pas sur l’endroit. Prévoyez d’en avoir un blanc pour les broderies claires et un noir pour les foncées. Si vous brodez avec une machine Brother vous devez impérativement utiliser le fil de canette Brother. Pour les autres marques de machines à broder (Bernina, Husqvarna, Janome, Pfaff) nous vous conseillons d’utiliser les fils de canette de chez Madeira. On l’a vu dans le paragraphe précédent, Madeira est le spécialiste du fil de broderie.

fils de broderie machine madeira la maison de la couture grenoble

Quelle matière pour le fil à broder ?

La plupart du temps on utilise un fil 100% viscose, mais tout dépend du résultat que vous souhaitez obtenir et du tissu support. Vous trouverez des fils à broder en coton, en laine en soie, unis ou dégradés. Chez les spécialistes de la machine à coudre, vous serez toujours conseillés. Méfiez-vous des fils peu chers que l’on trouve sur les marchés ou certains sites internet. Ils sont souvent de mauvaise qualité et cassent régulièrement, ce qui est décourageant.

Dans un prochain article, on vous présentera les ateliers de Chantal qui vous apprend à numériser et créer vos propres motifs de broderie. Un atelier spécial « stabilisateur » sera organisé à la boutique au mois de septembre 2019.

N’hésitez pas à passer ou à nous téléphoner pour en savoir plus : 04.76.87.86.38

Pour aller plus loin : le livre de Cécile est toujours en vente à la boutique et sur notre site internet ainsi que sur certains sites de vente de livres en ligne.